Sélectionner une page

4 conseils

pour réussir sa campagne de crowdfunding dans la Tech

06
DECEMBRE, 2018

Chaque campagne de crowdfunding est unique et mérite une préparation toute particulière ! Cependant certaines campagnes présentent plusieurs points communs et peuvent être rassemblées dans des mêmes « familles ». 

On se penche avec cet article sur les campagnes de crowdfunding « Tech », pour vous offrir 4 conseils essentiels au succès de votre levée de fonds !

1. Étudier le marché Tech du crowdfunding

Avant de commencer une campagne de crowdfunding, la première étape est de connaitre vos besoins et donc la somme que vous allez afficher comme objectif. Il est essentiel de rester réaliste et ne pas être trop gourmand au risque de ne pas atteindre cet objectif.

En effet, la plupart des plateformes de crowdfunding fonctionnent sur le principe du « tout ou rien ». Si l’objectif n’est pas atteint, alors l’argent récolté retournera à vos contributeurs. Il est donc important de bien définir cet objectif, évaluer ses besoins tout en restant réaliste sur le marché.

Pour cela, nous vous conseillons d’étudier les autres campagnes de la catégorie « Technologie » : regardez leurs montants de récolte, leurs pourcentages de collecte, le nombre de contributeurs, le don moyen, le prix de vente de leur produit etc.

Pour vous donner un petit aperçu, nous avons étudié les statistiques de 100 campagnes de crowdfunding réussies dans la catégorie technologie, en France (sur la plateforme KissKissBankBank), et internationalement (sur la plateforme Kickstarter).

2. Bien choisir sa plateforme

Comme vous avez pu le constater, les plateformes internationales, comme Kickstarter ou Indiegogo, permettent un potentiel de levée plus important que les plateformes nationales comme KissKissBankBank ou Ulule. Mais attention, cela ne veut pas dire que vous réussirez à lever plus !

Si votre objectif est de lever plus de 50,000€, il faudra sans doute envisager de vous tourner vers des plateformes internationales, cependant il faudra y aller très préparé ! En effet, il y a environ 4,000 projets en cours simultanément sur la plateforme, il sera donc nécessaire de déployer une communication efficace pour se démarquer des autres projets et se faire remarquer. Ce qui veut dire : pré-campagne et contruction de communauté sur plusieurs mois, avec des investissements importants en communication.

Il faudra également prévoir certaines contraintes : gestion de plusieurs langues, livraisons sur plusieurs continents, contraintes législatives et fiscales…

N’oubliez pas que la plateforme que vous choisirez dépendra de vos objectifs, de votre cible, de votre positionnement etc. N’allez pas sur une plateforme “parce qu’elle lève de plus grandes sommes”. Si vous êtes une jeune startup avec une ambition locale, choisir Kickstarter n’aura pas d’intérêt. 

Pour finir si vous voulez essayer de comparer vous même les plateformes voici les liens qui mènent aux statistiques des 4 plus grandes plateformes de crowdfunding en don contre récompense :

3. Construire une page projet simple ET explicative 

Comme dans toutes campagnes de crowdfunding, votre page de présentation sera la vitrine de votre projet. On ne le répétera jamais assez, il faut qu’elle soit claire, précise, qu’elle explique clairement votre projet : D’où vous est venue votre idée ? Comment votre technologie fonctionne ? Qui êtes vous ? Pourquoi vous faites une campagne de crowdfunding ? etc.

Alors oui, on est d’accord, il est parfois compliqué de mêler explications et simplicité surtout quand on parle de technologie ! Mais ce sera le défi que vous devrez relever. Car pour rallier des contributeurs à votre cause, il faudra qu’ils comprennent le projet et la proposition de valeur, et surtout qu’ils se sentent concernés, qu’ils se projettent ! Alors voici quelques petits conseils : 

  • Utilisez des mots simples, des comparaisons, des métaphores… tout ce qui peut rendre vos explications plus compréhensibles et accessibles au communs des mortels. Avant de rentrer dans des explications techniques, le principal est déjà d’accrocher le lecteur avec l’information principale : Qu’est ce que c’est ? À quoi ça sert ? Pourquoi je dois absolument l’acheter ? 
  • Montrer votre produit/service ! Que ce soient des photos pour présenter le design, pour montrer les usages possibles ou même des vidéos pour illustrer l’utilisation, rien ne vaut des images quand les mots sont trop difficiles à trouver ! C’est tout de suite plus clair, et ça permet aux lecteurs de s’identifier.
  • Mais n’oubliez pas de parler de ce qui vous rends plus fort. Si votre technologie vous distingue des autres, ne zappez surtout pas cette partie en pensant que « personne ne comprendra ». Il y a souvent beaucoup d’afficiados de technologies sur les plateformes de crowdfunding, qui seront les premiers à vous challenger sur votre technologie.
  • Soyez transparent sur le but de cette collecte et sur la timeline de votre projet : à quoi va servir l’argent collecté ? Où en êtes vous du développement de votre projet ? Quand seront livrées les contreparties ? En terme de projets technologiques, l’expérience veut que la majorité distribuent les contreparties en retard. N’ayez donc pas peur d’être pessimiste !

Le but ici est de faire en sorte que les contributeurs aient toutes les informations en main au moment de l’achat, que vous leur donniez confiance grâce à votre transparence. 

4. Diversifier les leviers de communication

La communication aura un rôle primordial dans votre campagne ! Car pour que vos futurs contributeurs puissent vous aider encore faut-il qu’ils connaissent l’existence de votre campagne de crowdfunding. Pour cela, voici quelques leviers de communication qui pourront vous aider…

Les réseaux sociaux, à ne jamais négliger

En moyenne, le relais de votre campagne sur les réseaux sociaux engendre 20% de la somme levée ! C’est un très bon moyen de partager de l’information massivement à toute votre communauté tout en échangeant avec elle.

C’est également un excellent moyen pour toucher des communautés tech qui ne vous connaitraient pas encore. N’hésitez pas à solliciter les relais de groupes/pages/comptes qui touchent votre coeur de cible. Utilisez également la publicité Facebook, qui vous permettra de toucher des cibles précises.

L’emailing, essentiel pour la réussite du projet

Le mailing représente 34% de conversion sur une campagne de crowdfunding. Il permet d’avoir un échange direct avec vos contributeurs et donc un meilleur taux de conversion. Pour le petit coup de pouce, vous trouverez ici, tous les mots à banir de votre emailing pour éviter de finir dans les spams : Montrez moi donc cette  fameuse liste !

Les événements, aller à la rencontre des soutiens

Ce n’est pas parce que vous bosser dans la tech, que vos seuls leviers de communication doivent être digitaux. Alors, oui, il est indispensable, de relayer votre campagne sur vos réseaux sociaux et votre site. Cependant, il faut savoir regarder plus loin : faites des salons, allez à la rencontre de votre communauté ! Rien de mieux pour présenter un produit innovant que de le montrer en vrai.

Vous trouverez, juste ici, l’agenda des salons High-Tech et web de 2019 🙂

Les médias, pour vous donner une autre dimension

Cibler les médias tech est indispensable pour vous permettre de toucher une plus grande communauté. Faites la liste des principaux médias (en ligne de préférence), blogueurs, influencers pour les contacter en amont du lancement et leur présenter le projet. Ne contactez pas nécessairement les plus gros mais ceux qui touchent votre coeur de cible : vous obtiendrez de bien meilleurs résultats !

Si vous souhaitez plus de détails sur les campagnes de crowdfunding dans la Tech, jetez un oeil à nos success stories et leurs études de cas :

Aveine

405% Financés

$127,745 Levés
789 Backers

Le Pavé Parisien

159% Financés
47,745€ Levés
186 Backers

Pup Scan

364% Financés
$1,332,262 Levés
5788 Backers

Crowdfunding Factory

Copyright © Lucie Le Borgne SAS, Tous droits réservés. Mentions légales.

Ebook gratuit à télécharger

Etes-vous fait pour le crowdfunding? Téléchargez notre ebook et découvrez les 20 questions à se poser avant de se lancer dans le financement participatif ! 

Merci d'avoir téléchargé notre ebook ! Vous recevrez un mail dans quelques instants pour le télécharger.

Pin It on Pinterest

Share This