fbpx

Les 16 questions les plus posées en Crowdfunding

 

En tant qu’agence spécialisée en Crowdfunding, nous sommes souvent amenés à répondre aux mêmes questions. Ces questions qui vous sont surement venus à l’esprit lorsque vous avez commencé à envisager de lancer une campagne de crowdfunding et qui vous ont peut-être même amené jusqu’à cet article :

Vous vous interrogerez sur la préparation et la gestion d’une campagne pour votre futur projet ? Nous avons pris le temps de répondre aux questions récurrentes au sujet du financement participatif ! Vous voilà bien tombé. 😉

Nous vous avons préparé ci-dessous une sélection de 16 questions, auxquelles nous avions pu répondre lors de notre dernier live Facebook.

Vous préférez le format vidéo ? 👇

Quelle plateforme choisir pour lancer ma campagne ?

Le choix de la plateforme ne déterminera pas le succès ou l’échec de notre campagne.

Une plateforme de crowdfunding doit plutôt être vu comme un outil pour vous aider dans le lancement de votre campagne, afin de vous faciliter le travail en touchant une communauté déjà existante.

La question principale à se poser pour choisir sa plateforme concerne la portée de votre campagne : mon projet a t’il une portée locale ? nationale ? internationale ?

– Si votre projet est un projet à portée locale choisissez une plateforme généraliste française comme KissKissBankBank ou Ulule, ou une plateforme locale comme Kengo, Kokoriko,…

– Si votre projet est un projet à portée nationale choisissez une plateforme généraliste française ou une plateforme spécialisée à votre domaine d’activité comme Miimosa, Commeon, …

– Si votre projet est un projet à portée internationale choisissez une plateforme généraliste internationale (Kickstarter ou Indiegogo)

Quelle est la différence entre une plateforme généraliste et spécialisée ?

Une plateforme généraliste peut vous permettre d’obtenir plus de visibilité, et pourra vous faire bénéficier de la force de sa communauté. Mais attention, il n’est absolument pas garantie que la plateforme vous donne de la visibilité !

Les plateformes spécialisées ont des communautés plus petites mais qui seront probablement plus engagées auprès de votre projet. Vous aurez également plus de chance d’être mis en avant par la plateforme.

C’est donc plutôt une question de choix personnel : un potentiel de visibilité plus important d’un côté, une communauté plus engagée de l’autre… 

Comment fixer un objectif de financement ?

Cela dépend de vos besoins de financement pour mener à bien votre projet. Fixez vous un montant minimum. Plus votre objectif est bas, plus il sera facile à atteindre, et plus vous pourrez prétendre à le dépasser ! 

Si le montant que vous souhaitez obtenir vous parait important, plusieurs possibilités :

– Diversifiez vos sources de financement : le crowdfunding n’est pas toujours adapté pour financer tout un projet.

– Travaillez sur la construction de votre communauté pour vous permettre d’atteindre cet objectif. Mais attention cela demande du temps, un budget et des compétences à mobiliser !

Quelles compétences avons t’on besoin pour lancer sa campagne ?

Les compétences sont multiples, mais la principale reste la communication, notamment la communication digitale. Vous devez être à l’aise avec les outils digitaux (réseaux sociaux; campagne d’e-mailings; création de contenu, publicités) ainsi que le graphisme pour construire votre identité visuelle.

Quels outils utilisés ?

Pour créer facilement des visuels, vous pouvez utiliser Canva, pour la création de contenu ou même pour votre page projet.

Pour votre communication sur les réseaux sociaux, vous pouvez utiliser le Creator Studio de Facebook qui vous permet de créer et de programmer vos publications Facebook et Instagram.

Pour l’envoi de vos newsletters vous pouvez utiliser Sendinblue, Mailchimp ou Mailjet… Mais il en existe beaucoup d’autres !

Et enfin pour la gestion de projet et programmer vos tâches durant la campagne, vous pouvez utiliser des outils comme Notion; Asana ou Trello.

Peut-on tout financer grâce au financement participatif ?

Oui, totalement ! Il existe plusieurs formes de financement participatif qui s’adaptent en fonction du projet.

Faut il avoir un projet à impact environnemental / social/ solidaire pour opter au crowdfunding ?

Non, pas forcément. Il existe une multitude de projet qui ne sont pas « à impact » et qui ont été financé en crowdfunding, comme des projets technologiques, dans le domaine du jeu, de la mode…

Pour les personnes timides, quelles sont les alternatives ?

En effet, en financement participatif il est devenu quasi indispensable de vous mettre en avant dans votre communication, sur votre page projet ou dans la vidéo. Cela permet de donner confiance aux potentiels contributeurs de votre projet, et de mieux vous connaitre. L’aspect humain en crowdfunding en très important ! 

Vous n’êtes pas obligé de vous mettre en scène dans la vidéo par exemple, mais ajoutez au moins une photo à la fin de votre page pour rassurez les contributeurs.

En moyenne, quelle est la somme levée en crowdfunding ?

Tout dépend de la forme. En don contre don, la moyenne est de 5 000 euros en France. Tandis qu’à l’international on tourne plutôt autour des 30 000 dollars.

Pour les autres formes de financement, tel que le prêt, la somme levée moyenne est entre des 100K et 400K euros, et autour de 100K pour de l’equity crowdfunding.

Quelles sont les contraintes et risques du financement participatif ?

Une campagne de crowdfunding se base sur le « tout ou rien », ce qui signifie que si vous n’atteignez pas l’objectif fixé, les contributeurs seront remboursés et vous ne pourrez pas récupérer la somme du financement. C’est pour cela qu’il faut bien définir son objectif en amont, bien se préparer et le rendre atteignable.

Deuxièmement, lorsque vous atteignez votre objectif, vous devenez redevable auprès de votre communauté, et leur délivrer les contreparties promises.

Troisièmement, vous devez fournir un effort de communication qui demande du temps et un investissement financier au départ. Il faut être prêt à encaisser un potentiel échec car rien n’est jamais garantie.

Quel type de financement choisir pour un projet ?

Le financement participatif don contre don est plutôt destiné à des projets grand public qui peuvent proposer des contreparties physiques à leurs contributeurs.

Dans le cas ou vous souhaiteriez lancer un projet B2B, le prêt entre particulier, le royalty crowdfunding ou l’equity crowdfunding seront plus adaptés à votre projet.

Ensuite, la somme que vous souhaitez lever déterminera quelle forme de financement sera la plus adaptée ! Reportez-vous aux sommes moyennes levées par type de financement ci-dessus ! 

Faut il garder contact avec ses donateurs ?

Oui, c’est mieux. Si vous gardez le contact avec vos contributeurs il deviendront vos meilleurs ambassadeurs, et vous pourrez compter sur une vraie communauté engagée autour de votre activité. Cela vous permettra d’augmenter votre notoriété, et d’avoir un réel engagement sur le long terme.

Donnez leur des news et continuez de les impliquer pour peut-être les encourager à participer à un autre projet !

.

Dois-je déterminer un objectif en nombre de préventes ou une somme d’argent ?

Si votre projet est de financer un produit spécifique et unique je vous conseille d’utiliser les préventes.

Si vous avez un projet qui ne porte pas sur un produit unique ou sur un produit du tout, choisissez l’objectif en euros.

Combien de temps dure une campagne ?

Une campagne de crowdfunding dure idéalement entre 30 et 40 jours. Généralement il y a beaucoup de participations en début de campagne, un creux au milieu puis une hausse de participation vers la fin ! C’est la raison pour laquelle il vaut mieux faire une campagne courte et dynamique, de manière à être actif durant toute la durée de votre campagne.

Quel est le temps de préparation d’une campagne ?

Chez Crowdfunding Factory, nous estimons qu’une campagne doit être préparée minimum deux mois à l’avance, voir même 3/4 mois avant le lancement de la campagne pour les gros objectifs. La pré-campagne est une étape clé pour bien se préparer, engager une communauté en amont et optimiser ses chances de faire décoler votre campagne !

Quelle période pour lancer sa campagne ?

Il y a certaines périodes à éviter comme la saison estivale (principalement Juillet/Août) ainsi que la période des fêtes comme les mois de Décembre / Janvier.

En ce qui concerne les meilleurs jours pour lancer votre campagne, généralement, une campagne se lance et se termine en milieu de semaine, lorsque l’attention est optimale !

Vous souhaitez lancer un campagne ?

Nous pouvons vous accompagner !

5 étapes pour réussir sa campagne

5 étapes pour réussir sa campagne

Téléchargez notre ebook gratuit et découvrez les 5 étapes cruciales pour réussir votre campagne de crowdfunding !

You have Successfully Subscribed!